Road trip avec bébé ou enfants

Julie de Famille Nomade 28 janvier, 2015 4
Road trip avec bébé ou enfants

Faire un road trip avec un enfant ou un bébé

Un road trip c’est un voyage itinérant par la route, que ce soit en voiture, en combi ou en camping-car. Pour les amoureux du voyage, de la découverte, de la liberté c’est un mode de voyage extraordinaire et les enfants adorent. Nous allons voir comment organiser son road-trip avec des enfants afin que tout se passe pour le mieux pour toute la famille !

Un roadtrip avec des enfants à partir de quel âge ?

Il n’y a pas d’âge minimum en fait ! On peut trouver des récits de parents ayant fait des road trips avec un bébé très jeune. Tout dépend de votre mode de vie, de vos envies et de votre expérience.
En fait, avec un bébé, il est finalement plus facile de voyager en voiture qu’en transports en commun. On est libre de ses horaires, pas de bus ou de trains à prendre (et à attendre) on n’est pas vraiment limités en terme de bagages, en tout cas moins que lorsqu’on doit porter ses sacs et valises sur ses épaules et on peut s’adapter au rythme de son enfant, modifier facilement son itinéraire, etc… En bref, le road trip c’est vraiment la li-ber-té !
Evidemment si vous avez l’habitude de partir clubs de vacances et que vous n’avez jamais fait de voyage itinérant alors se lancer dans un roadtrip pour la 1ère fois avec un jeune enfant n’est peut-être pas la meilleure idée… Si vous n’avez pas encore d’expérience dans ce type de voyage vous pouvez attendre qu’il soit un peu plus âgé. Tout dépend de votre motivation, expérience, etc…

Les contraintes et avantages du road trip suivant l’âge :

Road trip avec un bébé entre 0 et 2 ans 

Pour les bébés et les plus jeunes enfants, il n’y a finalement pas de réelles contraintes. Ils vont bien s’adapter au transport, en général dormir pendant les trajets et pas encore s’impatienter de savoir « quand est-ce qu’on arrive ». Il faudra simplement prévoir des pauses plus ou moins longues et assez souvent, pour chaque biberon, puis pour chaque changement de couche. Avec un bébé on a souvent les temps de trajets qui sont assez rallongées à cause notamment des pauses. Et généralement avec un bébé ou un jeune enfant, on voyage moins léger, sac à langer, couches, biberons, etc… On part généralement plus chargé !

Road trip avec un enfant entre 2 et 4 ans 

Les enfants entre 2 et 4 ans font encore de longues siestes, pour la grande majorité en tous cas. On essayera donc de caler les horaires des siestes avec ceux des trajets. Ce sont en général les heures les plus chaudes de la journée, donc ça tombe bien, plutôt que de griller au soleil, on préfèrera rouler. Evidemment selon la saison du road-trip et la destination la fameuse sieste peut aussi tomber, au contraire, aux meilleures heures de la journée… C’est une question de point de vue ! Quoi qu’il en soit il est certain qu’il sera nécessaire de s’adapter au rythme de l’enfant. Vous pouvez aussi rouler en dehors des siestes mais bon, vous vous exposez à des moments d’énervement car si les enfants aiment en général bien la voiture, il ne faut pas en abuser non plus, au bout d’un moment, ils en ont marre ! Mais certains enfants peuvent aussi faire une petite sieste en milieu de matinée, adaptez donc l’itinéraire en fonction de son rythme, ça se passera au mieux pour tout le monde.
Les jeunes enfants peuvent aussi patienter grâce à des dessins-animés que vous aurez pris soin de lui installer sur une tablette tactile. (Voir une sélection de tablettes chez Oxybul)

Road trip à partir de 4 ans 

A partir de 4 ans votre enfant sera nettement plus intéressé par le voyage, curieux de nouvelles découverte, en revanche sa patience en voiture sera certainement amoindrie, le temps de sieste possible se faisant également de plus en plus rare… Vous pouvez choisir de rouler en soirée après diner ou de nuit, mais évidemment ce sera plus fatiguant pour vous et la nuit on ne voit pas les paysages, ce qui diminue l’intérêt du road trip ! Mais suivant les distances à parcourir, cela peut s’envisager si vous avez un long trajet à effectuer à un moment donné. Sinon adaptez aussi les distances à rouler en fonction de la patience (ou pas!) de votre enfant.
Vous pouvez aussi offrir à votre enfant une tablette pour regarder un dessin-animé, ce qui permettra de faire passer plus vite les temps de trajets. ( Voir une sélection de tablettes chez Oxybul)

Combien de temps partir en road trip avec des enfants ?

Il n’y a pas là non plus de durée idéale pour un roadtrip. C’est plus l’adaptabilité ou pas à ce mode de vie itinérant des parents qui va déterminer la longueur du périple, plus que les enfants. Les enfants s’adaptent facilement, mais pour les adultes ce n’est pas si simple ! Et peut-être qu’au delà d’un certain temps vous n’allez plus aimer bouger chaque jour, devoir dormir les uns sur les autres dans un van ou monter/démonter une tente quotidiennement, etc.
Le budget va aussi déterminer le temps alloué à votre voyage.

Où faire un road trip avec des enfants ?

Beaucoup de destinations se prêtent réellement bien au voyage itinérant. C’est le cas notamment de la Nouvelle-Zélande (c’est même la seule manière de voyager là-bas en fait!), de l’Australie, des Etats-Unis, pour ces 2 derniers les distances sont tellement importantes que c’est réellement le meilleur moyen de les découvrir, même s’il vous faudra nécessairement cibler un état ou une zone précise.
Ces pays sont tout à faire adaptés à ce genre de voyage, disposent de nombreuses infrastructures pour accueillir les voyageurs nomades de la route ! En plus ils sont faciles au niveau de la communication puisqu’on parle anglais, disposent de conditions sanitaires excellentes et d’un confort moderne. Avec de jeunes enfants c’est parfait !

On peut aussi se lancer dans un road-trip en Europe, ou même en France, dans ce cas on choisira bien entendu la période estivale bien qu’on puisse commencer un peu avant (mai-juin) ou un peu après, en arrière-saison (septembre /début octobre) pour éviter les routes saturées et profiter des températures clémentes. Car il faut préciser que dans un camping-car ou un van la nuit, la température baisse rapidement, en fait il fait comme à l’extérieur.

Dans quelles conditions faire un road trip avec des enfants ?

Road trip En van ou camping-car avec des enfants

Selon les destinations et les saisons, on conseillera ce type de véhicule pour les enfants à partir de 2 ans. Car, comme nous le disions précédemment, la nuit la température dans un camping-car est la même que celle à l’extérieur. Donc, les bébés ne pouvant pas bien réguler leur température corporelle il faut bien prendre cela en considération. Tout dépend si vous voyagez en été ou dans un région semi-tropicale ou tropicale ou ailleurs.
Si vous louez un camping-car rajoutez au coût de la location, qui d’ailleurs peut déjà être élevée, celui de l’essence et la location d’un emplacement dans un camping, certains pays interdisant d’ailleurs le camping sauvage ou le limitant aux seuls camping-cars disposant de toilettes, comme c’est le cas en Nouvelle-Zélande notamment. La note peut vite grimper.
Pensez d’abord qu’un camping-car ou un van consomme bien plus qu’une voiture, il faudra donc prendre en compte le coût de l’essence du pays que vous avez choisi de visiter. La location de camping-car n’est généralement pas donnée non plus, on conseille d’ailleurs pour des longs road trips dans certains pays comme l’Australie ou la Nouvelle-Zélande d’acheter un camping-car sur place et de le revendre à la fin, bien-sûr cette solution peut ne pas convenir à tout le monde, en effet se retrouver quelques jours avant son départ avec un van à revendre sans trouver d’acheteur peut se révéler un peu… stressant !
Mais l’avantage avec un camping-car c’est qu’on a une réelle sensation de liberté, on réaliser ce fantasme qu’on a tous eu à un moment, d’avoir une maison qui bouge avec nous. On est comme un escargot avec sa maison sur le dos, on peut s’arrêter au milieu de nulle part et dormir là, faire sa cuisine là, etc. C’est un sentiment extra ! Et les enfants aussi adorent le concept !
Pour louer un campingcar, vous pouvez vous tourner vers le comparateur Auto Europe
qui propose de comparer des loueurs de camping cars un peu partout dans le monde, super pratique !

Road trip en voiture avec des enfants

Si vous ne souhaitez pas voyager en camping car vous pouvez aussi faire le choix du road trip en voiture et dormir en tente ou dans des campings dans des mobil-homes par exemple, qu’on appelle cabins dans les pays anglo-saxons. Vous pourrez alors alterner les hébergements en fonction de votre budget. Il est certain qu’une nuit en tente dans un camping est beaucoup moins chère qu’une location de mobil-home ou qu’un motel.
Le coût de la location d’une voiture est nettement moins élevé que celui d’un camping-car et la consommation d’essence moins importante également. Utilisez un comparateur, par exemple Auto Europe
qui propose voitures ou camping-car à la location pour comparer vos coûts.
En plus, on peut aller partout avec une voiture alors que les accès aux camping-cars sont parfois règlementés, idem on peut se garer partout, on est plus mobile.
Si on choisir l’option tente, c’est clairement la solution la moins chère. Si on veut dormir dans des cabins, c’est parfois plus intéressant, niveau coût, qu’en camping-car si on prend chaque soir un emplacement en camping. Le calcul peut-être intéressant pour comparer les deux solutions, cela dépend du pays évidemment.
Si on choisit de combiner voiture + hôtels ou motels, évidemment ça sera plus cher, mais aussi plus confortable ! A vous de voir en fonction de vos exigences et de votre budget.

Cet article vous a été utile et vous a plu ? Alors partagez-le ou suivez Famille Nomade pour préparer vos voyages avec des enfants

4 Commentaires »

  1. Vio la Vilaine 19 juin, 2015 at 23 h 39 min -

    Super intéressant, ce blog/site/je sais pas quoi !
    On a fait un road trip en Europe de l’Est il y a deux ans, en van aménagé (sans eau courante ni électricité), avec notre Micro-Naine alors âgée de trois mois… Je te laisse imaginer la tronche de nos proches au moment du départ.

    C’était une expérience absolument formidable, et on en garde un souvenir merveilleux. Effectivement, je trouve que, lorsqu’ils sont tout bébés (disons quand ils ne se déplacent pas encore à quatre pattes), et contrairement aux idées reçues (un bébé ne vit pas dans un bocal clos, non, non), partir avec un enfant c’est facile. Finalement, je me rends compte qu’à chaque âge il y a moyen de s’arranger pour passer un beau voyage.

    Maintenant que j’en ai deux (oui, quelle folie hein, j’ai remis ça), par contre, j’avoue que je préfère attendre qu’ils soient plus grands pour retenter l’expérience.

  2. Berrod Aurore 2 octobre, 2015 at 9 h 26 min -

    Bonjour. J’ai adoré lire ces quelques lignes sur le road trip.
    J’ai bien envie de tenter l’expérience avec ma petite tribu. On est déjà équipé d’une tente et du matériel du campeur.
    J’aimerais pour débuter aller dans la région du lac majeur en Italie.
    Je me pose juste une petite question concernant la quantité de vêtements à emmener car j’ai toujours tendance à trop prévoir et si on doit tout transporter, ça va être galère à la longue. Comment faites vous?

  3. Julie de Famille Nomade 26 octobre, 2015 at 21 h 15 min -

    Le strict minimum ! On apporte toujours trop de vêtements et au final on regrette 😉 Alors 1 polaire chacun (on ne sait jamais, la nuit il peut faire frais, tout dépend de la saison mais comme ça ne prend pas bcp de place on prend!) et un pull léger ou gilet, 1 pantalon pour la rando et un + ville pour ne pas avoir l’air de sortir des montagnes (non mais ! 😉 ou alors une robe pour les mesdames et mesdemoiselles, puis des t-shirts, sous vêtements et chaussettes pour 1 semaine maxi (ou 5 jours) et chaque semaine (ou 5 jours du coup) on fait une petite lessive au lavomatic (on en trouve toujours !) ah oui, et un imper’ type K-way au cas où. Pour les enfants je prends toujours un peu plus, ils ont une fâcheuse tendance à se salir plus vite que nous en général… et leurs vêtements prennent moins de place, alors ça va. D’ailleurs c’est plutôt à Monsieur en général de faire un effort au niveau de la quantité car les vêtements d’hommes prennent beaucoup plus de volume que les nôtres !

  4. zouzou 15 août, 2016 at 17 h 41 min -

    Merci pour cet article ! Nous sommes partis au mois de mai avec notre louloute de deux ans en ecosse pendant deux semaines avec l’option voiture + tente ( car hébergement est hors de prix), et nous ne le regrettons pas, même si nous nous sommes faits traiter de parents irresponsables par notre entourage ! Alors oui, les nuits sont fraîches, mais si on est bien équipé tout roule ! A refaire, potentiellement au Canada.