Gérer le décalage horaire avec des enfants

Julie de Famille Nomade 24 mars, 2015 Commentaires fermés sur Gérer le décalage horaire avec des enfants
Gérer le décalage horaire avec des enfants

Gérer le décalage horaire avec des enfants

Vous avez prévu de partir à l’autre bout du monde avec vos enfants pour vos prochaines vacances… Oui, mais il y a un important décalage horaire et cela vous angoisse et vous vous demandez comment vous allez bien pouvoir le gérer ?
Pas de panique, Famille Nomade a plein de conseils à vous donner pour la gestion du jet lag :) Et en plus ce n’est pas s terrible que ça en a l’air !

Première chose, il faut savoir que pour les enfants c’est beaucoup plus facile que pour nous de s’adapter au décalage horaire d’une part et de récupérer au retour d’autre part, donc ne vous stressez pas trop, ça ira mieux pour eux que pour vous ! (expérience de 12h de jet-lag avec un enfant de 2 ans, je crois qu’on a de la bouteille à ce niveau!). Les enfants arrivent bien mieux que nous à faire des siestes ou des micros siestes réparatrices ou à dormir n’importe où (transports, sièges, …) et dans n’importe quelles circonstances (bruit, mouvement, etc)

Certains conseillent de s’y prendre un peu à l’avance pour habituer les enfants à la nouvelle heure, je ne partage pas cet avis car je pense qu’il faut vivre à l’heure de là où nous nous trouvons et que les circonstances extérieures permettent de s’habituer beaucoup plus facilement qu’on ne le ferait artificiellement. On peut tenter de grappiller 1 ou 2 heures mais les enfants se feront au décalage horaire plus aisément en arrivant dans un nouvel environnement et un nouvel horaire qui sera logiquement adapté à la luminosité. La lumière en effet a un fort impact sur le sommeil, la fatigue et permet de s’adapter (bon, si vous partez en Alaska en plein hiver ça sera donc plus compliqué pour tout le monde !!). Et puis si on s’habitue avant de partir, il faut aussi s’habituer avant de rentrer, on est donc toujours en décalage !

Tout d’abord il n’est pas nécessaire de reproduire exactement le même rythme que celui que vous avez en France. On peut très bien coucher les enfants bien plus tôt et leur permettre de se lever plus tôt aussi, notamment lorsqu’on va vers l’ouest. En revanche, lorsqu’on part vers l’est, on peut difficilement imaginer se lever au milieu de la journée, au risque de voir les journées de vacances fort réduites !

Ensuite, il ne s’agit que de conseils, suite à des expériences lors de voyages, ils peuvent ne pas marcher pour vos enfants, car chaque enfant est unique, à son rythme propre, ses besoins en terme de sommeil et sa faculté d’adaptation.

Décalage horaire vers l’est

décalage horaire vers l'est gestion avec enfants
Vous allez en voyage en Asie par exemple, donc vous devez reculer votre montre et faire un saut dans le futur pour vous placer sur le bon fuseau. Sur place en arrivant quand il sera l’heure de se coucher vous serez dans votre tête encore en pleine après-midi. Pas forcément évident de se coucher quand on a pas sommeil… Mais n’oublions pas que les trajets en avion sont longs et que les enfants n’auront peut être pas bien dormi et qu’ils seront donc fatigués à l’arrivée donc finalement le « coucher tôt » peut permettre tout simplement de récupérer. En effet, avec un vol de nuit vers l’est on verra sa nuit écourtée et donc on aura moins de mal, et les enfants, à se coucher le lendemain soir heure locale.

Conseil :

Pour mieux gérer le décalage horaire des enfants, préférez un vol de nuit vers l’est

Décalage horaire Vers l’ouest

décalage horaire vers l'ouest gestion avec des enfants

Vous partez en voyage avec vos enfants aux Antilles, en Amérique du sud ou aux Etats-Unis, il faudra donc avancer votre montre et faire un bon dans le passé. Lorsque dans votre tête il sera l’heure de se coucher, ça sera le milieu de l’après-midi !
Dur dur de lutter contre le sommeil quand on est un enfant ! Lorsqu’on part vers l’ouest, les vols sont souvent en pleine journée, ce qui veut dire qu’il fera grand jour tout le trajet. On va donc sentir de la fatigue quelques heures après l’arrivée et les enfants se feront grognons en général et la fatigue se fera clairement ressentir.
Si vous allez aux Antilles, la nuit tombe tôt sous les tropiques, vers 18h les plus jeunes pourront rapidement aller se coucher. Ils se réveilleront surement très tôt. Mais on vit ainsi dans ces régions tropicales, on se lève tôt et on se couche tôt, on peut donc s’adapter à ce rythme matinal qui vous permettra de mieux profiter des journées en faisant démarrer tôt toute la famille.

Conseils :

  • Préférez un vol de jour pour partir en voyage avec les enfants vers l’ouest.
  • Aidez, incitez votre enfant à dormir un peu pendant le vol de jour dans l’avion pour lui permettre de bien se reposer.
  • À l’arrivée, prévoyez un petit repas simple et rapide et laissez-le se coucher tôt lorsque vous sentez qu’il ne pourra pas tenir plus longtemps éveillé.
  • Prévoyez un biberon, un petit encas en cas de réveil nocturne ou très tôt la 1ère nuit.
  • Restez sur un rythme permettant à votre enfant de se coucher tôt et de se lever tôt.

Décalage horaire… Au milieu !

Façon de parler, mais lorsqu’on a 12 h de décalage, qu’on soit parti vers l’est ou vers l’ouest, ça ne fera pas une grosse différence : Midi c’est minuit et vice versa !Qu’on soit hier, aujourd’hui ou demain peu importe, difficile alors de tergiverser, il va bien falloir s’y faire coûte que coûte à moins de faire uniquement un voyage « by night » ! En même temps si vous partez si loin, il est fort probable que ce soit pour un long voyage, donc vous avez le temps de laisser les enfants s’accommoder petit à petit, à leur rythme.

Doit-on laisser les enfants faire des siestes alors que ce n’est pas « la bonne heure » ?

La réponse est oui ! On ne peut pas empêcher un enfant de dormir lorsqu’il a sommeil. Et les enfants ayant beaucoup plus besoin de sommeil que nous, ce n’est pas parce qu’ils font un petit somme qu’ils ne dormiront plus de la nuit.

Le moment du retour de voyage

On prendra en compte les conseils sur les voyages vers l’est ou l’ouest si dessus pour réadapter les enfants au retour de vacances. Là en revanche, il faudra bien tenir le rythme et les horaires habituels. On estime pour les adultes qu’il faut 1 jour par heure de décalage horaire pour retrouver son rythme normal.
Le mieux est d’éviter de rentrer d’un voyage à fort décalage horaire la veille de la rentrée à l’école, on prévoira 2 jours au moins de récupération et réadaptation histoire que votre bout de choux ne s’endorme pas sur ses cahiers à l’école, n’hésitez pas d’ailleurs à prévenir la maitresse si vous avez fait un voyage lointain afin qu’elle comprenne les raisons d’une petite fatigue.

Pour de courtes vacances préférez les destinations avec peu de décalage horaire pour que les enfants (et vous même!) profitiez au mieux de votre voyage !

Les commentaires sont fermés.